vendredi 2 juin 2017

[Samy] I wish... de Seo Hyun-Joo


Auteur : Seo Hyun-Joo
Editeur : Saphira
Genre : Action – Fantastique – Magie – Surnaturel - Tragique
Type : Manhwa
Nombre de pages : 220
Prix : 6,95€
Nombre de volume VO : 7 (terminée)
Nombre de volume VF : 7 (terminée)


Résumé :

 Après la mort de ses parents et de son frère, Ryujin prend rendez-vous avec K, un magicien qui prétend pouvoir réaliser n’importe lequel de vos vœux. En contrepartie, il vous prend la chose qui vous est la plus précieuse. Ryujin lui demande de ressusciter sa famille, mais K refuse. Cependant, il décide de la prendre comme assistante.






Il y a peu, nous sommes allés en Chine, maintenant, nous allons faire une petite escale en Corée du Sud. Je vous propose de parler manhwa.  Le manhwa en Corée est l’équivalent du manga au Japon.

Le synopsis est la première chose qui m’a attirée. Dans ce manhwa, magie, tragédie et humour sont mêlés. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus plu. L’histoire ne s’arrête pas au tragique de la situation de Ryujin, ni à sa souffrance, ni à sa culpabilité. Ce n’est clairement pas le but du scénario. Dans I wish, le lecteur est confronté aux différents caractères des personnages : K, plutôt solitaire et froid rappelant ses personnages sombres et à Ryujin, impulsive et indignée par la façon d’agir de K. Ces deux personnages forment un tandem assez comique qui donne un côté léger à l’histoire. Les personnages sont attachants. I wish : c’est une série qui se compose d’historiettes. En effet, nous avons l’histoire et l’évolution de Ryujin, mais également les histoires des personnages qui sollicitent l’aide de K. Le manhwa fonctionne un peu comme un recueil, ce qui rend la lecture plus facile et rapide. Le mystère qui plane autour du frère de Ryujin dans le premier tome est un autre point important de la lecture : il donne envie de continuer.
Côté graphisme, les dessins sont beaux mais déconcertant lorsqu’on ne connaît pas le style coréen. Le trait du manhwaga (le dessinateur) est fin et accorde une très grande importance aux yeux des personnages. Le style du dessin est plutôt déroutant, mais reste tout de même plaisant à regarder. Le graphisme m’a un peu fait penser au manga Five de Shiori Furukawa [pour ceux qui connaissent] qui semblerait avoir repris les codes du dessin coréen dans son manga.
I Wish, une bande dessinée de la culture coréenne est un genre qui présente un dessin et une culture différente que j’ai apprécié lire. Si vous êtes férus de la culture asiatique ou si vous souhaitez tester ce type de lecture alors I wish est parfait pour un premier essai. Il réunit la légèreté, le fantastique, et le comique.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire