dimanche 7 mai 2017

[Samy] Need de Joëlle Charbonneau



Auteur : Joëlle Charbonneau

Maison d'édition : Milan

Secteurs : Young Adult,Thriller

Nombre de pages : 316 pages

Prix : 14,90€


Résumé: 

Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social promettant de répondre à tous leurs besoins sous couvert d'un total anonymat... quels que soient ces besoins et leurs conséquences, et à condition d'inviter six amis à le rejoindre. Kaylee demande un rein pour sauver la vie de son frère, mais le site réclame de dangereuses contreparties...









Me voilà de retour pour une nouvelle chronique. Il y a peu de temps, je vous parlais d'une box littéraire que j'avais commandée. Vous vous en souvenez n'est-ce pas ? Aller un petit effort.
Aujourd'hui, je vais donc vous présenter Need de Joëlle Charbonneau qui se trouvait dans la box Geek de Mille et un livres que j'ai reçue en février dernier.

J'avais déjà vu ce livre en librairie et le résumé m'avait vraiment emballée. Je fus donc bien contente de le recevoir. Même si cette chronique est un peu tardive, il ne m'a pas fallu autant de temps pour le lire.

À Nottawa, un nouveau réseau social du nom de NEED fait son apparition. Les adolescents de la ville ne tardent pas à le découvrir et à s'inviter les uns les autres à rejoindre le nouveau réseau. Inviter cinq nouvelles personnes du lycée : voilà tout ce que demande le réseau social pour offrir à son interlocuteur tout ce qu'il désire. [Intéressant n'est-ce pas ? Ne me dites pas que vous n'êtes pas tentés, je ne vous croirais pas.] Dans un total anonymat, les élèves du lycée de Nottawa font donc leurs demandes, quels que soient les besoins et désirs ; ils sont satisfaits sans aucune préoccupation des conséquences.

Kaylee vit avec sa mère et son frère DJ souffrant d'une maladie de rein et en attente d'une greffe qui pourrait lui sauver la vie. Lancée dans une quête perdue pour retrouver son père, Kaylee a fait appel à ses camarades sans succès et est devenue la pestiférée du lycée. Son seul soutient est son meilleur ami Nate. Un jour, celui-ci lui fait découvrir le tout nouveau réseau social : NEED.
Kaylee ne fait donc qu'une seule demande: un rein pour son frère. Un rein dont il a réellement besoin. Malheureusement, les choses lui échappent vite et la situation dérape.

À travers ce roman, trois choses sont abordées:
  • Le matérialisme et la société de consommation
  • Les défauts humains: jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour obtenir ce que nous voulons ?
  • Savez-vous faire la différence entre un besoin et un désir ?

" De quoi avez-vous vraiment besoin ? ", c'est la question qui figure sur le site NEED. Et chaque adolescent va y répondre à sa manière. Joëlle Charbonneau fait le choix d'écrire un roman à plusieurs voix, le lecteur suit donc le point de vu de chaque personnage. C'est ce qui m'a un petit peu effrayée au début de ma lecture: que le récit soit fragmentaire et construit sur le schéma d'un catalogue. Mais ce fut une bonne surprise pour moi. Au final, suivre plusieurs narrateurs m'a beaucoup intéressée. J'ai apprécié découvrir les réactions de chaque adolescent face à NEED et suivre leur choix et leurs conséquences. Voir les personnages les plus sains et les plus sensibles succomber au pouvoir de NEED et à la tentation est ce qui m'a le plus emballé dans le roman parce qu'au final qu'est-ce que nous lisons ? Une critique du système, de l'être humain et des valeurs morales.

J'ai apprécié les deux personnages principaux ; Kaylee pour sa détermination à sauver son frère, ses angoisses, son humanité et ses émotions. Et Nate pour sa tendance à avoir peur et de ne pas être en mesure de surmonter cette peur. Il reste tout de même auprès de sa meilleure amie et cherche divers moyens de l'aider même s'il en vient à la blesser. Il ne s'agit pas de héros prêts à se sacrifier pour sauver le monde. J'étais très heureuse de voir des personnages se rapprochant un peu plus de l'être humain réel, normal, réagissant à l'instinct, la peur, la lâcheté et la famille, plutôt que cette image parfaite du héros. Tous les personnages sont humains, ils ont des défauts; ils agissent en fonction d'eux-mêmes et n'en ont rien à faire des conséquences : des défauts qui vous rappelleront que l'être humain est égoïste, envieux, irréfléchi et destructeur. Certains personnages deviennent effrayants et plus sombres.

Need est un roman plutôt court qui se lit très rapidement. Le roman tourne autour d'une scénographie malsaine qui entraîne des adolescents à ne plus être maître de leurs actions. Need est un thriller psychologique plutôt frustrant, car il s'inscrit dans notre réalité. Cette lecture m'a plu, mais j'ai trouvé qu'il manquait l'idée de l'ambiance pesante. Les thrillers, en règle générale, essoufflent le lecteur, le bouleversent et c'est cet aspect qui m'a manqué dans Need.

Une bonne lecture que j'aurais apprécié mais qui ne me marquera pas au fer rouge.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire