jeudi 25 mai 2017

[Samy] La Princesse Vagabonde de Da Xia



Auteur : Da Xia
Editeur : Edition Urban China
Genre : Action – Aventure – Drame - Historique
Type : Seinen
Nombre de pages : 160
Prix : 12€
Nombre de volume VO : 11 (en cours)
Nombre de volume VF : 8 (en cours)


Résumé :

            Chine, 626. Pour prendre le pouvoir, le second fils de l’empereur, Li Shimin, assassine ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Grâce à son intelligence et sa fine lame, la princesse Yongning parvient à échapper aux hommes de son oncle et à se faire passer pour morte. Devenue une fugitive obligée de se déguiser en simple marchand, elle fait le serment de venger ses parents et de reconquérir le trône, quel qu’en soit le prix.





            Salut mes cher otaku, pour l'anniversaire du blog j'ai voulu vous proposer un nouveau genre au sein de la sphère de la culture asiatique. Alors, attachez vos ceintures, car notre avion décolle pour le temps d'une lecture pour vous emmener en Chine.

            Assez récente, la ligne éditoriale d'Urban China est une union entre Dargaud et le groupe chinois ComicFans en 2015. Cette union, vous vous en doutez sûrement avait pour but de faire découvrir au public européen la culture chinoise. C'est ainsi que nous ai parvenu une nouvelle forme de bande dessinée d'origine chinoise appelée Manhua.

            Et si nous commencions par le début ! Étant une férue de culture asiatique, je connais la forme du manhua depuis déjà bien longtemps, j'en ai même quelques-uns dans ma bibliothèque. Je connaissais également La princesse vagabonde de nom, car je l'avais vu dans les rayons à sa sortie en avril 2015 mais je ne m'y étais pas intéressé plus que ça. Le bruit autour de ce manhua me sont parvenus lorsqu'il a été offert à une de mes amies pour son anniversaire. Ayant reçu beaucoup de louange à son sujet, j'ai donc décidé de l'acheter. D'ailleurs, en l'achetant j'ai eu trois personnes devant moi qui m'ont vantés une fois de plus les mérites de l'auteur pour cette oeuvre.

            Autant vous dire que le synopsis et le dessin m'ont charmé. Xia Dia dessine une Chine du 7e siècle en guerre. Le dessin est splendide, épuré, net et précis, ce qui rend la lecture agréable. La lecture est si fluide, que l'on dévore le tome d'une seule traite. Les jeux d'ombres m'ont juste scotché.

            Le deuxième point fort de ce manhua réside dans le personnage de la princesse Yongning. Membre de la dynastie des Hans, elle fuit le palais lorsque son oncle fait assassiner toute sa famille pour accéder au trône. Yongning camouflée en homme élabore son plan pour se venger, elle s'allie alors à des personnes puissantes et se met à leur service ses talents de stratège. L'ancien empereur l'ayant permis de faire une école militaire, la princesse se passionne pour la stratégie et le combat.  L'auteur de ce manhua nous éloigne des clichés de la princesse fragile et naïve qui attend son prince sur son cheval blanc pour la sauver du danger. Yongning est intelligente, maline, instinctive, elle a également la tête sur les épaules.

            Ce manhua nous offre l'histoire d'une héroïne, forte dans une époque où la femme est considérée comme un genre faible dans la société. La protagoniste est crédible et ne se laisse pas marcher dessus. Le thème du travestissement qui nous rappelle Hua Mulan qui s'engage dans la guerre contre les Huns à la place de son père, est intégré au récit et fonctionne très bien. Entre récit historique, guerre et vengeance, cette série d'un magnifique graphisme est une pépite que j'ai été heureuse de découvrir et que je continuerai à suivre avec un grand plaisir.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire