dimanche 26 mars 2017

[Marine] Corps Sonores de Julie Maroh


Auteur: Julie Maroh

Maison d'édition: Glénat

Secteurs: BD

Nombre de pages: 300 pages

Prix du livre neuf: 25.50 €




 Et si je vous présentais la bande dessinée qui m’a donné envie de lire plus de BDs ? J’ai toujours aimé en lire sans que ce soit régulier mais cette fois ça y est, la BD est en train de devenir mon nouveau petit chouchou ! (Non je n’abandonne pas les romans loin de là.)

Trois choses m’ont poussée à acheter Corps Sonores :
  1. C’est la nouvelle BD (ou roman graphique je ne suis pas encore au point sur les termes !) de Julie Maroh, l’auteur de Le bleu est une couleur chaude. Je l’avais tellement aimé que rien que le nom de l’auteur a piqué ma curiosité.
  2. J’ai trouvé la couverture superbe.
  3. Ça se passe à Montréal !!! (Oui rien que ça peut me faire acheter un livre. Après 4 mois en échange passés là-bas je suis fan absolue de cette ville !)
     Donc oui, j’ai acheté cette BD sans savoir de quoi elle parlait ! Faut dire aussi que le résumé de la quatrième de couverture ne dit pas grand-chose même s’il met en évidence la pointe d’humour que l’on retrouve dans l’album. « Bon, elle a assez duré cette rupture, tu reviens quand au juste ? »

Alors maintenant que je l’ai lue ou plutôt dévorée, je peux vous dire de quoi ça parle ! Cette bande-dessinée nous parle d’amour dans toute sa diversité. Chaque chapitre nous présente un couple différent (ou parfois un trio) à moment différent de leur relation amoureuse. Rencontres, moments de doutes, amour d’enfance, complicité, Julie Maroh nous donne à voir des moments de vie et surtout d’amour. L’amour dans sa diversité et dans toutes les combinaisons possibles. Personne n’est oublié ! Homme, femme ou transgenre, polyamoureux, hétéro, homo ou bi, plein d'humour, timide ou séducteur, les personnages ont tous leur singularité. Nous les croisons à Montréal, le 1er juillet, jour de déménagement et donc de tous les possibles. Certains se rencontrent, d’autres pimentent leur vie amoureuse tandis que d’autres encore se soutiennent dans la maladie, font face à l’inconnu, manquent un rendez-vous ou font des promesses d’avenir. Grâce à tous ces personnages, Julie Maroh nous fait passer par toutes les émotions et c’est un pur bonheur. Ces personnages sont tous attachants et on ressent toute la tendresse que l’auteur a pour eux. Ils touchent chacun d’entre nous, qu’ils nous ressemblent ou pas parce que l’amour a quelque chose d’universel. Cette BD est d’une justesse rare.

En plus de belles histoires, l’auteur nous offre de superbes illustrations. Celles-ci sont dessinées au crayon, en nuances de gris et on retrouve également quelques touches de bleu. L’ambiance créée par ces dessins est douce et enivrante. Aucune envie de lâcher cet album une fois commencé ! Petit bonus : Comme ça se passe à Montréal, Julie Maroh fait parler ses personnages avec l’accent québécois et je trouve ça génial. (Ne vous inquiétez pas, les quelques expressions les moins évidentes sont traduites.)
Comme vous l’aurez compris ça a été un véritable coup de cœur pour moi et j’espère que ça le sera également pour vous, potentiels futurs lecteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire